Descriptif du programme IdEx PLaTeaU

PLaTeaU-OO-XXI concerne :

  • Toutes les langues enseignées à l'université de Strasbourg et plus particulièrement celles représentées au sein du C.H.E.R. - EA 4376 (les langues d'Espagne et d'Amérique latine, l'italien, le portugais et le roumain) ; du G.E.O. - EA 1340 (l'arabe, le persan, l'hébreu, le japonais, le chinois, le russe et les autres langues slaves, le grec moderne), mais aussi l'anglais et l'allemand par l'implication dans ce projet de deux enseignants-chercheurs spécialistes du théâtre de ces aires linguistiques, E. Behague (Etudes germaniques - EA1341) et J.J. Chardin (Search - EA2325), et des chercheurs avec lesquels ils travaillent.
  • Les théâtres du XXIe siècle d'Orient et d'Occident : Quelles nouvelles formes de théâtralités ?

Le projet porte sur :

  • les auteurs, les textes dramatiques et leurs mises en scène
  • les différentes formes de réécriture au XXIe siècle des grands textes de l'histoire  du théâtre
  • les va-et-vient, influences, échanges etc. entre théâtre d'Orient et théâtre d'Occident au XXIe siècle
  • la question des frontières génériques et des hybridations et hybridismes dans les arts  visuels, mais également dans le domaine de la littérature dramatique.
    Par exemple : les transpositions à la scène de textes appartenant à d'autres genres (du roman au théâtre, du théâtre au cinéma, etc. ) ; théâtre, danse et performance ; cinéma et théâtre, etc. ; le théâtre face à  l'explosion des nouvelles technologies.
  • un volet plus théorique réexaminera, sous la responsabilité scientifique de Carole Egger (EA 4376), la notion de "théâtralité" à l'aune de l'effacement toujours plus fort des frontières entre les arts.
    La notion de "théâtralité" est une notion relativement récente mais elle a connu durant les dernières décennies une fortune considérable. Son usage croissant a accompagné l’important développement des recherches théoriques dans le domaine de la littérature et des arts du spectacle. Aujourd’hui, à l’heure où la postmodernité a œuvré pour le mélange des genres, le concept a tendance à sortir de ses cadres de référence habituels pour s’appliquer aux champs les plus variés de la pratique artistique, de la peinture à la danse, en passant par la musique, la photographie et la sculpture. S’il en est ainsi, c’est peut-être aussi parce qu’à l’inverse le théâtre lui-même ne se laisse plus appréhender facilement depuis qu’on assiste à la multiplication de nouvelles formes de représentation, de la performance au théâtre documentaire, du monologue polyphonique au théâtre-vérité et à tous les avatars de ce théâtre post-dramatique (Hans-Thies Lehmann) qui n’en finit plus d’ébranler ses fondements. L'objectif est de dresser un état des lieux qui prenne en compte les dernières propositions des dramaturgies les plus actuelles.

Cette recherche sera mise en relation avec d’autres projets :

  • Le projet porté par Emmanuel Behague (EA 1341) et Isabelle Reck (EA 4376) et retenu par la M.I.S.H.A. dans le cadre de l'"appel à projet thématique "La crise" (2013-2017), intitulé Hybris et catastrophe. Les arts de la scène face à la crise. Ce programme porte sur la crise dans les dramaturgies européennes contemporaines (Espagne, Italie, Roumanie, France, Allemagne) et intéresse au plus haut point les développements théoriques qui seront menés dans ce projet " PLaTeaU-OO-XXI".
  • Le projet IDEX-Translatio 2013-2015, dans son volet éditions et traductions de textes dramatiques contemporains inédits hispaniques, roumains, italiens.