Publications

Collection hamARTia

La collection "hamARTia" est une collection des Presses Universitaires de Strasbourg créée en 2010 et consacrée aux théâtres des XXe et XXIe siècles (textes dramatiques et arts du spectacle).

Cette collection est le résultat de la collaboration de quatre enseignants-chercheurs appartenant à trois équipes de recherche de l'Université de Strasbourg : Isabelle Reck (EA4376 C.H.E.R. Culture et Histoire dans l'espace Roman), Emanuel Behague (EA1341 Études germaniques), Naoum Abi Rached et Edgard Weber (EA1340-G.E.O. Groupe d'études orientales, méditerranéennes et slaves).

L'un des objectifs du programme idEX-Plateau est d'alimenter cette collection et d'en faire un lieu de diffusion des auteurs, metteurs en scène et textes dramatiques actuels majeurs des aires linguistiques et culturelles que couvrent les deux équipes porteuses de ce programme : EA4376-C.H.E.R., Culture et Histoire dans l'Espace Roman et EA1340-G.E.O., Groupe d'Études Orientales, slaves et néo-helléniques.

Pour en savoir plus

hamARTia > parutions années 2014 et 2015 > dans le cadre des programmes idEX PLaTeaU et Translatio

Presses universitaires de Strasbourg > Collection "hamARTia"

> Série "Études"

Carole Egger (EA4376-C.H.E.R.)
Théâtre et métathéâtre dans l'oeuvre de Luis Riaza

première de couverture Theâtre et métathéâtre dans l'oeuvre de Luis Riaza, par Carole Egger, PUS, collection "hamARTia"


> Série "Textes dramatiques"

Euloxio Ruibal, La phénoménale ventrée du marquis Ruchestinto (Mascarade en une lamentation et des poussières), Texte dramatique de Euloxio R. Ruibal dans sa version trilingue : galicien, espagnol et français
Traduction de l'espagnol vers le français par Pierre-Jean Lombard (EA4376-C.H.E.R.)
Introduction d'Isabelle Reck (EA4376-C.H.E.R.)


première de couverture collection hamARTia PUS, Texte de E. R. Ruibal

La phénoménale ventrée du marquis de Ruchestinto de l’auteur de langue galicienne Euloxio R. Ruibal est une pièce représentative du théâtre rituel du Nuevo teatro galicien, théâtre de résistance au cours des derniers soubresauts du franquisme. L’auteur y entremêle l’héritage rabelaisien, l’esperpento de Valle-Inclán et la farce du potache Alfred Jarry. Il emprunte à la culture populaire galicienne les manifestations parathéâtrales et les figures du carnaval ainsi que les rituels du deuil (pleureuses et pranto).
Selon le format de cette série "Textes dramatiques", la pièce, publiée dans sa version trilingue – galicienne (1975), espagnole (inédite) et française –, est accompagnée d’une introduction, d’un entretien avec l’auteur et d’une bio-bibliographie.