Ouvrages publiés

Marionnettes roumaines : rétrospectives, prospectives, sous la direction d'Hélène Lenz, revue reCHERChes N°16/2016

Un numéro monographique sur le théâtre roumain de marionnettes vient de paraître sous la direction d'Hélène Lenz, membre de l'équipe EA4376 C.H.E.R.
Ce volume est le numéro 16 de la revue reCHERChes, 2016 (Presses universitaires de Strasbourg)
Il rassemble les travaux réalisés dans  le cadre du programme IDEX-Plateau et IDEX-Translatio

Téléchargez le sommaire

Les marionnettes de Roumanie et de Moldavie ont une histoire plurimillénaire. Textes, formes, scénographies ont été adaptés à des contraintes religieuses et politiques. Elles ont affronté les pouvoirs, accompagné les commerces, l'invention de fééries sous domination ottomane, dans l'empire austro-hongrois, sous le communisme et au-delà, hors frontières ou à l’intérieur. Leurs tribulations se prolongent aujourd’hui dans les ateliers, le théâtre, le cinéma d’animation.
Avec une pièce inédite et des entretiens, sont réunis dans ce numéro douze articles de spécialistes qui révèlent les virtualités d’un genre non révolu et qui établissent un état des lieux de la seconde moitié du XXe siècle à nos jours.

La phénoménale ventrée du marquis de Ruchestinto, texte dramatique de Euloxio Ruibal > Traduction de Pierre-Jean Lombard, éd. et introduction d'Isabelle Reck



   La phénoménale ventrée du marquis de Ruchestinto, texte 
   dramatique de Euloxio R. Ruibal

   Dans sa version trilingue : galicien, espagnol et français
   Traduction de l'espagnol vers le français par Pierre-Jean Lombard
   Introduction d'Isabelle Reck
   Presses universitaires de Strasbourg
   Collection "hamARTia"
   Série "Textes dramatiques"
   162 p.

   Presses universitaires de Strasbourg





La phénoménale ventrée du marquis de Ruchestinto de l’auteur de langue galicienne Euloxio R. Ruibal est une pièce représentative du théâtre rituel du Nuevo teatro galicien, théâtre de résistance au cours des derniers soubresauts du franquisme. L’auteur y entremêle l’héritage rabelaisien, l’esperpento de Valle-Inclán et la farce du potache Alfred Jarry. Il emprunte à la culture populaire galicienne les manifestations parathéâtrales et les figures du carnaval ainsi que les rituels du deuil (pleureuses et pranto).
Selon le format de cette série "Textes dramatiques", la pièce, publiée dans sa version trilingue – galicienne (1975), espagnole (inédite) et française –, est accompagnée d’une introduction, d’un entretien avec l’auteur et d’une bio-bibliographie.

Carole Egger, Théâtre et métathéâtralité dans l'oeuvre de Luis Riaza > Presses universitaires de Strasbourg, collection "hamARTia" > Série "Études"

Partant du postulat de Michel Vinaver selon lequel comprendre une œuvre dramatique, c'est comprendre son mode de fonctionnement dramaturgique, cet ouvrage propose une analyse des différentes formes de métathéâtralité qui sont le fondement du processus créatif chez Luis Riaza, en particulier dans les quatre pièces qui constituent son « cycle du pouvoir ».

L’œuvre de Luis Riaza Garnacho (Madrid, 1925) s’inscrit en effet dans une forme d’anti-théâtre qui, depuis Calderón et Shakespeare, en passant par Pirandello, Beckett et Genet, s’ingénie à confondre, mélanger et estomper les frontières entre vie et théâtre. Avec celles de Francisco Nieva et de Miguel Romero Esteo cette œuvre appartient au « Nuevo Teatro » des années 1960-1970, né de la volonté de battre en brèche le réalisme anachronique de la scène espagnole de l’époque. L’œuvre dramatique et poétique de Riaza, qui s’inscrit dans une modalité cérémonielle et procède au démontage et au recyclage permanent des dramaturgies du passé, du mystère médiéval au théâtre de l’absurde, en passant par la comedia, le drame romantique ou l’esperpento, est sans doute l’une des plus riches et des plus originales du répertoire espagnol contemporain depuis Valle-Inclán.

première de couverture Theâtre et métathéâtralité dans l'oeuvre de Luis Riaza, par Carole Egger, PUS, collection "hamARTia"

 

 

 

 

 

Carole Egger, Théâtre et métathéâtralité dans l'oeuvre de Luis Riaza
Édition Première édition
Éditeur Presses universitaires de Strasbourg
Support Livre broché
Nb de pages 282 p. Index . Indices .
ISBN-10 2868205879
ISBN-13 9782868205872

 


Sakae Murakami-Giroux (EA1340-G.E.O) et Isabelle Reck (EA4376-C.H.E.R.)
(textes réunis et présentés par)
Pourquoi le théâtre ?
Éditions Philippe Picquier
Mas de Vert, Arles
Paru en  2013
252p.


Vincenza Perdichizzi et Guido Santato (Université de Padoue)
Vittorio Alfieri
Editions Unicopli
Collection Atlante
Paru en 2013


Vincenza Perdichizzi (EA4376-C.H.E.R.)
L'apprendistato poetico di Vittorio Alfieri
Edizioni ETS
Paru > décembre 2013

 

L'apprendistato poetico di Vittotio Alfieri, par Vicenza Perdichizzi, C.H.E.R.-EA4376 (unistra)

Dopo aver fissato nell’edizione Didot il corpus ufficiale delle sue tragedie, Alfieri scrive la propria autobiografia, incentrata sulla tardiva scoperta e sulla progressiva attuazione della vocazione poetica. L’opera si configura come un’epopea linguistica, il cui protagonista, originario di una regione culturalmente periferica e francofona come il Piemonte, supera le difficoltà iniziali per impossessarsi del toscano e degli strumenti dell’officina letteraria, stabilendo la sua dimora nella patria della tradizione poetica: Firenze. Seguendo le indicazioni della Vita, questo saggio esamina gli anni dell’apprendistato di Alfieri, analizzando i primi esperimenti tragici, «nati in veste spuria», e le traduzioni, le postille, gli estratti editi ed inediti, al fine di ricostruire le tappe del percorso che culmina nella Didot. Lo studio dei poeti del canone (Dante, Petrarca, Ariosto, Tasso), spesso mediato dalla critica settecentesca, si accompagna a quello di modelli rimossi, come Marino, e di antimodelli, come Racine e Metastasio. Sulla composizione della biblioteca interiore di Alfieri, con i suoi scarti e le sue riscritture, agiscono le stesse istanze che permeano la sua produzione tragica, sospesa tra la solennità epica e il ripiegamento lirico, e il suo stile, esito di un difficile compromesso tra equilibrio
classico e dismisura sublime.

 

Publié dans le cadre du programme idEX translatio-EA4376/C.H.E.R.