Communications orales

Équipe Théâtre Occident XXIe siècle > PLaTeaU 2013-2015 > Travaux sur les arts de la scène

  • BEHAGUE, Emmanuel, « L’espace public dans la photographie d’art du ‘socialisme réellement existant’ : Helga Paris, Ulrich Wüst, Kurt Buchwald ». Communication dans le cadre du colloque international « À la recherche de quelques vérités à propos du mensonge. Réflexions théoriques et études de cas de l’Antiquité à nos jours », Université d’Aix-en-Provence, 18 octobre 2013.

  • BEHAGUE, Emmanuel, « De Sondershausen à Sangerhausen. Wezel d’Einar Schleef (1983) ». Communication présentée lors du colloque « Einar Schleef, matériaux et matérialité : par-delà le théâtre », Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle / Institut Goethe / Théâtre national de la Colline, 28 novembre 2014.

  • BEHAGUE, Emmanuel, « Postdramatische AutorInnen im Vergleich »Communication dans le cadre du symposium interdisciplinaire Sinnegal, Körper zwecklos. Postdramatik: Reflexion und Revision, Universitäta Wien, 15 mai 2014.

  • BUREL, Erwan, « Creadoras surrealistas: Leonora Carrington y Remedios Varo », Colloque International Pénélope(s) en crise, Théâtre espagnol, XXIe siècle, Université de Strasbourg, 5 février 2014, au sein du Festival Strascènes Hispaniques (5, 6 et 7 février 2014).

  • BUREL, Erwan, « La construcción de la memoria en El cartógrafo de Juan Mayorga », Journées d’études Art, histoire, mémoire : transgression et dispositifs de représentation du passé sur la scène hispanique de la fin du XXe siècle à nos jours, Université Toulouse-Le Mirail, 13 et 14 mars 2014.

  • BUREL, Erwan, « Lo policíaco en el teatro: la ciudad frente a sus demonios en Hamelin de Juan  Mayorga »,  Journées d’études Trame policière, enquête et crise : Regards croisés roman et théâtre espagnols actuels, Université de Strasbourg, 15 et 16 avril 2014.

  • DIAZ, Sylvain, « Texte et mise en scène, divorce à la française ? », rencontre avec Joseph Danan, co-animée avec Magali Mougel et Laura Tirandaz, Regards croisés / Troisième Bureau, Grenoble, 23 mai 2014.

  • DIAZ, Sylavain, Sylvain Diaz, « Du devenir performatif des écritures dramatiques contemporaines – l’exemple de Nous les vagues de Mariette Navarro », communication présentée lors du colloque international Théâtre, performance, philosophie – Croismeent et transferts dans la pensée anglo-américaine contemporaine, sous la direction de Flore Garcin-Marrou, Anna Street, Julien Alliot et Liza Kharoubi, Université Paris-Sorbonne, 26-28 juin 2014.

  • DIAZ, Sylvain, « Donner un visage à la crise – Stefano Massini, Chapitres de la chute (2012) », communication présentée lors du colloque international La Tyrannie sans visage – Séquelles et effets de la crise à l’écran et sur la scène, sous la direction d’Emmanuel Béhague et Valérie Carré, Université de Strasbourg, 9-11 avril 2015.

  • EGGER, Carole, “La teatralidad de los cuentos de Javier Tomeo”, conférence, Octobre 2013, Université Complutense de Madrid.

  • EGGER, Carole, “En torno a la obra de Miguel Romero Esteo”, Diciembre 2014, Museo Picasso, Málaga, España.

  • RECK, isabelle, « Texto y performance », conférence Octobre 2013, Université Complutense de Madrid.

  • RECK, Isabelle, Angélica Lidell, corps attendant/corps at-tendu », journées d’études Corps attendus/corps attendant, organisée par Raúl Caplan et Aurora Delgado,  Université d’Angers, 2013.

  • RECK, Isabelle, « Babel Aimeé ou la choralité d’une performance à l’autre, du théâtre au carnaval », colloque international du 27 au 29 mars 2014, Université dice Sophia Antipolis.
  • RECK, Isabelle, « Le théâtre espagnol de la crise ou La crise pour les Nuls », communication présentée lors du colloque international « La Tyrannie sans visage – Séquelles et effets de la crise à l’écran et sur la scène », otganisé par Emmanuel Béhague et Valérie Carré, Université de Strasbourg, 9-11 avril 2015.
  • SANCHEZ, Joana, "La théâtralité du biodrama dans le théâtre argentin contemporain", lors du colloque"Théâtralité(s) Orient-Occident", 15, 6 et 17 octobre 2014, Université de Strasbourg, organisé par Sakae Giroux et Carole Egger.

Retour